LIVRAISON OFFERTE DÈS 100€ D’ACHAT EN 🇫🇷​

#1 Angéline: L'importance de la récupération musculaire pour booster ses résultats

Silence ça sweat podcast Bibi Angélique L'importance de la récupération musculaire pour booster ses résultats

 

La récupération musculaire commence juste après la séance : c’est tout ce que l’on va pouvoir faire pour récupérer plus vite afin que le corps encaisse mieux.

Par exemple : s’hydrater, prendre un bain d’eau froide, faire de la cryothérapie, des massages, du stretching, ou tout simplement bien dormir.

Pour booster ses performances, pas besoin de longues séances de récupération. 5 à 10 minutes suffisent à chaque fin de séance.

  • Comment identifier si on est en manque de récupération musculaire ? 

Voici quelques signaux d’alerte : le manque de sommeil, le surentrainement, l’humeur (on a tendance à être grognon), les petites tensions (nœuds musculaires).

Dans ces cas là, des techniques douces de récupération musculaire sont très faciles à mettre en place au quotidien : 

  • faire rouler une balle de tennis sous ses articulations pour faire revenir l’afflux sanguin, 
  • faire des automassages, 
  • utiliser un rouleau à pâtisserie pour se masser, 
  • faire des bains d’eau froide (ou une douche) car le froid est anti-inflammatoire, 
  • boire beaucoup d’eau, 
  • utiliser du curcuma qui est un anti-inflammatoire très puissant

Quelle est la différence entre l’eau froide et l’eau chaude au niveau de la récupération ?

Le chaud est utile pour la décontraction musculaire mais n’enlève pas l’inflammation contrairement au froid. On ne cite donc que l'eau froide dans le cas de la récupération musculaire.

Concernant les techniques plus invasives on distingue entre autre l’acuponcture, la cryothérapie et l’ayurvédique (massage suédois au niveau des nœuds musculaires). 

Et le stretching dans tout ça ?

L’automassage est conseillé en fin de séance contrairement au stretching à moins qu’il soit très léger après une séance (10-15 secondes). L’idée est de s’étirer très légèrement et non pas de s’assouplir.

L’assouplissement doit avoir lieu au moins 8h après la séance pour être sûr d’avoir bien récupéré et d’être à froid.

En effet, s’étirer trop fort après une séance c’est donner un ordre contraire à son muscle : rappelle-toi qu’il vient d’être sollicité pour être contracté.  

Les conseils pratiques :

Commencer en douceur avec une balle de tennis ou de l’huile pour se masser.

Tester les différentes pratiques pour savoir celle qui te conviendra le mieux et que tu pourras continuer dans la durée.

N’oublie pas qu’1minute par groupe musculaire suffit amplement, le corps doit pouvoir récupérer seul.

Alors, ready to récupérer ?